Publication du rapport de résultat de l’analyse préliminaire à une stratégie d’intervention pour les Conservatoires d’espaces naturels des Hauts-de-France. 

Dans le cadre de leur fusion, les Conservatoires d’espace naturels des Hauts-de-France ont développé une stratégie patrimoniale commune à partir des données de biodiversité collectés sur leur territoire. Pour les aider, ils ont fait appel à PatriNat pour développer des outils de définition des points chauds de biodiversité.

Pour l’analyse, l’échelle de la commune a été choisie afin d'être au plus près des contraintes opérationnelles. Préalablement à ce travail d’analyse, les équipes des CEN ont mobilisé de grands jeux de données disponibles dans la région, notamment les données du Groupe ornithologique et naturaliste du Nord-Pas-de-Calais (GON) et de Picardie Nature (PICNAT). Ensemble, ils ont fourni un important travail d’harmonisation des listes rouges régionales afin d’améliorer et d’harmoniser la connaissance de la biodiversité dans leur région.

La méthode utilisée pour définir les points chauds (Marxan, Ball, Possingham et Watts, 2009) n’est proposée de façon pratique en France que depuis peu. Elle repose sur la détermination de « zones d’irremplaçabilité », en se basant sur la richesse et la rareté de la biodiversité, ainsi que sur la complémentarité spatiale des assemblages d’espèces. Les résultats sont bien sûr dépendants du niveau de connaissance des espèces, mais aussi de l’exigence de conservation : veut-on préserver 100% ou 50% des communes sur lesquelles sont présentes des espèces sensibles ? Cet outil est intégré comme un support d’aide à la décision, mais ne constitue pas une solution clé en main.

A partir de ces analyses, un diagnostic de la distribution des aires protégées existantes en protection forte par rapport aux points chauds a été réalisé afin d’orienter la stratégie patrimoniale vers des sites complémentaires au réseau d’AP existant. D’autres critères de faisabilité pourront être pris en considération pour finaliser cette stratégie patrimoniale, ainsi que d’autres paramètres socio-économiques ou pratiques (facilités de gestion…) afin de déterminer une stratégie d’intervention.

Télécharger le rapport :

Logo CEN Hauts-de-France

Logo CEN Hauts-de-France

Publié le : 27/04/2020 14:26 - Mis à jour le : 27/04/2020 15:05