L’abeille domestique n’est pas la seule proie du frelon asiatique