Une délégation des UAR PELAGIS et PatriNat était en déplacement sur le territoire polynésien afin de rencontrer les acteurs locaux, de restituer les travaux réalisés pour plusieurs programmes (REMMOA 2011, Listes rouges 2015) et de coconstruire les suites à donner.

PatriNat s’est engagée dans l’accompagnement des acteurs des territoires d’Outre-mer pour une meilleure prise en compte de la biodiversité, notamment avec le renforcement de ses programmes socles sur la connaissance, le déploiement de projets et des expertises locales. 

La mission vise à avoir une meilleure connaissance des attentes des acteurs du territoire polynésien et à établir un état des lieux des projets actuels de connaissance sur place. Durant cette mission, l’équipe bénéficie de l’appui de la délégation de l’OFB en Polynésie française pour rencontrer les parties prenantes sur le suivi et la conservation de la biodiversité. Cette mission a également été facilitée par le délégué CNRS (et directeur du CRIOBE).

Pour illustrer deux cas d’étude :

  • A la suite des résultats Liste rouge produits pour le territoire en 2015 sur la flore endémique et les oiseaux, la question de la mise à jour de ces évaluations doit être envisagée avec les acteurs polynésiens. La structuration et le partage des données sur les espèces et les habitats constituent un socle indispensable pour ce type d’étude et pour une contribution pertinente à la réglementation ou à la construction de zones clefs de biodiversité.  

  • Cette mission avait aussi pour but de restituer des éléments sur la campagne 2011 du programme REMMOA (REcensement des Mammifères marins et autre Mégafaune pélagique par Observation Aérienne) en Polynésie Française. Les échanges prévus permettront de recueillir des avis et des besoins pour préparer collectivement une nouvelle campagne de ce programme sur le territoire polynésien. 

Une série de rencontres institutionnelles et techniques a eu lieu, auprès du Haut-Commissariat, de la Vice-Présidence et de la Ministre en charge de la culture et de l’environnement, avec le directeur de la DIREN (Direction de l'environnement) ou encore la Déléguée à la Recherche du Pays. Du côté société civile, plusieurs associations et naturalistes se sont rendus disponibles. Un moment fort d’échange collectif a été accueilli par la CODIM (Communauté de communes) à Nuku Hiva, au sujet du dossier en cours de classement UNESCO d’une série de sites de l’archipel des Marquises. 

Image
Rencontre avec la Vice-présidente et Ministre, Tahiti © Gouvernement de la Polynésie française

Rencontre avec la Vice-présidente et Ministre, Tahiti

Crédits
© Gouvernement de la Polynésie française
Image
Rencontre avec la CODIM, Nuku Hiva © CODIM

Rencontre avec la CODIM, Nuku Hiva

Crédits
© CODIM
Image
Visite de l’herbier de Polynésie française, Musée de Tahiti et des îles © G. Gigot

Visite de l’herbier de Polynésie française, Musée de Tahiti et des îles

Crédits
© G. Gigot
Image
Visite de la station de recherche du CRIOBE, Moorea © G. Gigot

Visite de la station de recherche du CRIOBE, Moorea

Crédits
© G. Gigot
Publié le : 19/06/2024 10:37 - Mis à jour le : 19/06/2024 10:58